26-10-2009 - 01:44
Obama a confié mi-octobre un message pour Cuba à l'Espagne

WASHINGTON, 26 octobre (Reuters) - Lors de sa rencontre le 13 octobre avec le Premier ministre espagnol José Luis Zapatero, le président américain Barack Obama lui a confié un message à transmettre au gouvernement de Cuba, a déclaré dimanche un responsable américain.

Six jours après la rencontre des deux dirigeants à la Maison blanche, le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos s'est rendu à Cuba pour y rencontrer le président Raul Castro.

"Quand (Obama) a appris que le ministre des Affaires étrangères allait se rendre à La Havane, il a proposé que Moratinos presse le régime castriste d'entamer des réformes et d'améliorer la situation des droits de l'homme", a déclaré le responsable américain, qui n'a pas souhaité être nommé.

La requête formulée par Obama a tout d'abord été rapportée par le quotidien espagnol El Pais, selon lequel le président américain a parlé d'un tournant potentiel dans les relations américano-cubaines, mais souligné qu'il était important que La Havane prenne des mesures au préalable.

"Demandez à Moratinos de dire aux autorités cubaines que nous comprenons bien qu'un changement ne peut avoir lieu du jour au lendemain, mais que plus tard, lorsque nous repenserons au passé, il devra être clair que c'est aujourd'hui que le changement a commencé", a dit Obama à Zapatero, selon des sources diplomatiques citées par El Pais.

"Nous faisons des efforts, mais s'il n'en font pas aussi, il sera très difficile pour nous de continuer", a ajouté le président américain.

Moratinos a rencontré Raul Castro le 19 octobre. Le président cubain a alors assuré vouloir poursuivre la réforme économique et exprimé le désir de continuer à améliorer les relations avec Washington, a par la suite rapporté le chef de la diplomatie espagnole.

L'Espagne est l'un des principaux partenaires commerciaux de Cuba. Madrid a fait savoir que le resserrement des liens entre l'île des Caraïbes et l'Union européenne serait l'une de ses priorités lorsque l'Espagne prendrait la présidence tournante de l'UE, en janvier 2010.

(Caren Bohan et Tracy Rucinski, version française Gregory Schwartz)

Obama a confié mi-octobre un message pour Cuba à l'Espagne
http://www.euroinvestor.fr/news/story.aspx?id=10692936