Raul Castro annonce des coupes dans les dépenses de l'Etat
par  RFI
Article publié le 26/07/2009 Dernière mise à jour le 26/07/2009 à 16:31 TU

Le président cubain, Raul Castro, n'a pas eu de paroles très encourageantes pour ses compatriotes à l'occasion du discours qu'il a prononcé dimanche à l'occasion de la fête nationale cubaine. Il a annoncé de nouvelles coupes claires dans les dépenses de l'Etat qui manque déjà cruellement de devises en raison de la crise économique internationale. Trois ans après avoir reçu les clés du pouvoir de son frère Fidel, le chef d'Etat communiste a une nouvelle fois souligné qu'il était important que le pays développe sa production agricole. Raul Castro a prononcé ce discours devant plusieurs milliers de personnes vêtues de rouge dans la ville d'Holguin, dans l'est du pays, dans le cadre des commémorations de l'attaque du 26 juillet 1953 contre la caserne de la Moncada, événement considéré comme le point de départ de la révolution castriste à Cuba.

Il va falloir se serrer la ceinture encore plus. En ce jour de fête nationale, le ton est plutôt austère à Cuba. Le président a annoncé de nouvelles réductions dans les dépenses nationales. La faute à la crise économique mondiale et à son impact sur l'économie cubaine, explique Raul Castro.

La crise vient aggraver le sort d'un pays endetté, dont la croissance baisse depuis 2006. Son principal produit d'exportation, le nickel, voit son prix s'effondrer sur les marchés mondiaux. Et le pays continue d'importer la quasi-totalité des produits alimentaires consommés.

Pour le chef de l'Etat, la priorité c'est donc l'agriculture. Aucun champ ne doit être laissé à l'abandon et il faut développer les cultures intensives pour manger cubain et réduire ainsi la dépendance envers l'étranger. C'est une question de sécurité nationale.

Lors de son discours, Raul Castro n'a pas parlé de ses relations avec Washington ni des réformes structurelles promises aux Cubains, au point mort depuis un an.

La politique d'austérité n'est pas nouvelle dans l'île. Depuis quelques mois, des « polices de l'électricité » effectuent des patrouilles pour sanctionner les fraudeurs et les gaspilleurs.

Un conseil des ministres doit se réunir dans les prochains jours pour décider des nouvelles coupes à effectuer dans le budget cubain.

RFI - Raul Castro annonce des coupes dans les dépenses de l'Etat
http://www.rfi.fr/actufr/articles/115/article_83073.asp